11 erreurs à ne plus commettre dans vos newsletter!

11 erreurs à eviter dans vos emailing

Tadam, Après presque un an sans aucun article, me voici de retour pour tenter de vous apporter du contenu pertinent sur les techniques du webmarketing. Vos différents commentaires sur mes précédents articles m’ont décidé à reprendre le chemin du clavier malgré un emploi du temps de plus en plus chargé. J’expliquerais bientôt quel projet m’a tenu à l’écart des écrans car un joli site devrait bientôt naître du fruit de ce dur labeur.

En attendant revenons à nos moutons et plus particulièrement à l’e-mailing. J’ai repéré un article plutôt intéressant sur webmarketing today qui liste 11 erreurs fréquentes sur les mails marketing, qu’il est assez simple de corriger pour tenter d’améliorer votre taux de conversion.

Erreur N°1: Ne pas avoir un rythme régulier d’envoi !

L’ e mailing ne fonctionne que s’il est envoyé de façon régulière. A savoir une fois par semaine ou au pire une fois par mois. Il vaut mieux baisser sa fréquence d’envoi si vous n’avez rien d’important à signaler à vos inscrits. Cependant, dans le cadre d’une activité commerciale, je vous conseille fortement d’avoir au minimum un envoi hebdomadaire. Je vous conseille également de bien segmenter votre base de donnée afin de ne pas submerger vos inscrits de contenu qui ne les intéresse pas.

 

Erreur N°2: Masquer ou oublier de mettre un lien de désinscription !

Sur le lien de l’article que je vous ai transmis, il semblerait que la présence de ce lien soit imposé par la loi américaine. Je ne sais pas si c’est le cas chez nous mais ce qui est sure, c’est que vous auriez tort de penser que ce lien va augmenter votre taux de désinscription. (Si votre mail marketing est ciblé et pertinent, vous aurez peu de désinscription.)

De plus, si votre destinataire ne trouve pas ce fameux lien, il va cliquer sur le bouton “courrier indésirable” de son client mail, ce qui est plus grave car cette information est envoyé directement aux FAI. Autrement dit c’est un pas de plus vers le black listage.

 

Erreur N°3: N’envoyer des mails que lorsque vous avez quelque chose à vendre !

Attention!! Vos inscrits ne sont pas que des clients potentiel prêt à saisir leur carte bleu pour céder à votre dernière offre. C’est moins évident pour les site e-commerce (quoi que…) mais tenter de faire parvenir à vos lecteurs autre chose que des offres promotionnelles. Pensez à leur envoyer un petit tuto, une interview, un reportage, ou encore un livre blanc. Il faut savoir donner de temps en temps pour recevoir….

 

Erreur N°4: Ne pas envoyer d’e-mail de bienvenue !

Selon webmarketing today, les emails de bienvenue ont un taux d’ouverture et de clics supérieurs à tous les autres types d’email. Ils réduiraient les alertes spams et les désinscription. Alors profitez de l’effet découverte et envoyez des e-mails de bienvenue non de non!!

 

Erreur N°5: Envoyer une newsletter si vous n’avez pas l’autorisation de votre destinataire!

Vous agissez comme un spammer si:

  • Vous ajoutez sans autorisation l’email de quelqu’un qui vous a donner sa carte de visite à vos listes
  • Vous ajoutez sans autorisation vos contact linkedin à vos listes
  • Vous ajoutez sans autorisation l’email d’un client ayant commander chez vous à vos listes.

 

Il est donc crucial de demander cette autorisation quoi qu’il arrive: double opt’in sur le web, formulaire papier sur un salon ou en boutique.

 

Erreur N°6: Négligez l’adresse d’expédition ou le nom de l’expéditeur!

Sur les smartphones, l’adresse ou le nom de l’expéditeur sont habituellement mis beaucoup plus en valeur que le sujet de l’email. Il est donc important de faire apparaître un nom ou une adresse reconnaissable (et pas un email perso du genre ptitlilidu72@tribe.fr)

Si vous négligez cet aspect, vous aurez forcément des performances amoindries.

 

Erreur N°7: Ne pas regarder ses rapports d’expéditions!

Ces précieux outils sont là pour vous aider!! Il sont facile à générer et facile à comprendre dans la majorité des solutions d’emailing du marché. Ces rapports vous permettrons de rapidement voir quels sont les campagnes qui ont le moins bien fonctionner et vous aideront à ne pas commettre deux fois les mêmes erreurs.

 

Erreur N°8: Envoyer des mailing massifs d’un compte email personnel!

Si vous n’avez qu’une vingtaine d’inscrits, rien ne sert de souscrire une offre sur mailchimp ou ymlp. Mais si votre liste commence à devenir considérable (WMT parle de 120, mais je dirais qu’à partir de 50 inscrits on peut commencer à se poser la question) mieux vaut basculer sur une de ces offers pour bénéficier d’un serveur d’envoi white listé.

Il existe beaucoup de pluggins de newsletter sur wordpress par exemple, mais comme webmarketing today, je n’en conseille aucun. Des solutions mail comme Mailchimp vous autorisent d’ailleurs un certain nombre d’envoi gratuity et leur service sont bien plus performant que n’importe quel plugin.

 

Erreur N°9: Envoyer des mailing qui ne sont ni responsive ni mobile friendly!

Nous sommes en 2014, et l’internet se consommé de plus en plus via les smartphone et les tablettes tactile. Si bien que le telephone portable est devenu le support de prédilection pour checker ses mails. Donc si ces derniers ne s’affichent pas bien sur ces appareils, ils ont de forte chance de finir à la benne!!

Vous pouvez jetez un oeil à cet article ou je vous donne liste de template d’e-mail responsive

 

Erreur N°10: Ne pas soigner le sujet de son email!

Le sujet de votre mail ne doit surtout pas être négligé . Il est donc important de passer du temps à sa conception pour trouver une formule courte mais impactante. Il est interdit d’utiliser une titre du genre “notre newsletter mensuelle”…

 

Erreur N°11: Demander des informations sur les formulaires d’opt-in que vous n’utilisez jamais!

Il est fréquent que certains formulaires d’opt-in demandent des informations que vous n’aurez jamais le temps d’exploiter. Faites donc simple et vous verrez que vous obtiendrez des inscrits supplémentaires.

 

Et voilà! J’espère que cette petite liste pourra vous aider. N’hésitez pas à commenter si vous connaissez d’autres erreurs à ne pas commettre

 

Un commentaire

  1. Une erreur assez fréquente, c’est de ne pas cibler ses mails. Envoyez le même mail pour tout le monde donne l’impression que personne n’est concerné. Adapter ses mails pour chaque « type » de personnes ou une cible distincte, améliore considérablement le taux d’ouverture et de clics .

    Reply
  2. Bonjour Laurent

    Très bon article. En effet que de bons conseils. Je me permets de réagir sur certains aspects.

    Pour le point 1, je dirais même qu’il faut en envoyer au moins 2 personnes. Ca permet de garder un contact proche avec ceux qui vous apprécient. Certains vont adorer, d’autres détester mais ceux qui apprécieront deviendront de bons lecteurs réactifs par la suite. Pour la segmentation, je conseille de le faire directement depuis le site. Par exemple, sur mon blog, je propose un formulaire différent par catégorie. Les lecteurs qui s’intéressent au SEO ne reçoivent pas les mêmes e-mails que ceux qui s’intéressent aux taux de conversion.

    Pour le point 3, encore une fois entièrement d’accord. Le but étant que le prospect soit dopé au contenu et se dise tout le temps qu’il va être bluffé. Chez moi, ce qui marche bien ce sont les webinars limités du genre disponible que pour les 50 premiers. Ca les motive à ouvrir vite !

    Pour le point 10 je conseille toujours de tester au minimum 2 titres voir même 4 avec une fonction de plit test comme celle de Mailchimp.
    Et pour le dernier point, différents tests m’ont montré qu’en ne demandant que l’e-mail voir le prénom je convertissais beaucoup plus.

    Au plaisir de vous lire

    Ludovic Barthélémy

    Reply
    • Bonjour, je ne sais pas trop car je n’ai pas réellement testé. Je pense que tout est une question de cible et de contenu. Je vois surtout ce genre de mail chez les bloggers qui vendent de la formation en ligne. Ils vous harcèlent d’automail composé sur aweber et ces automails ressemblent à des courriels classiques proposant à la fin, la formation qui changera votre vie :).
      Pour moi l’emailing reste quand même un outil sur lequel il est important de continuer à développer son image de marque.

      Reply

Leave a Comment.